Altice Studio

Création le 22 août 2017
Disparition le 22 mars 2023

Actionnaires
100% — Groupe Altice

Distribution
SFR / SFR SAT (novembre 2017 – janvier 2022) / Canal+ (août 2020 – mai 2022)

Altice Studio : "la nouvelle chaîne ciné-séries"


Lancée le 22 août 2017, Altice Studio était l’un des éléments clés de la stratégie de convergence entre les médias et les télécoms de SFR. Conçue pour les amateurs de cinéma et de séries, cette chaîne a su tirer parti de contrats exclusifs avec les studios américains Universal et Paramount.

Dès mai 2017, SFR, qui détenait déjà les droits de la Premier League et des coupes d’Europe de football, a manifesté son ambition de lancer une chaîne premium dans le domaine du cinéma et des séries. Initialement nommée SFR Studio, cette chaîne promettait une offre riche avec plus de 400 films et séries par an. Envisageant des collaborations avec de grands acteurs européens comme Telefonica, Deutsche Telekom, et des plateformes de streaming telles que Netflix, Sky ou Amazon, Altice Studio aspirait à devenir un acteur majeur dans la production et le partage de contenus originaux.

Cependant, les ambitions d’Altice Studio se sont heurtées à la réglementation française du cinéma, qui impose aux chaînes de télévision d’investir une part de leur chiffre d’affaires dans la production de films français et européens. Pour Canal+, cela représentait 12,5% de son chiffre d’affaires annuel. En échange, ces chaînes bénéficiaient d’une fenêtre de diffusion raccourcie des films après leur sortie en salle. Michel Combes, alors patron de SFR, a critiqué ce modèle, le jugeant obsolète, et a exprimé ses réticences à adopter cette approche. 

Alain Weill, responsable des activités médias du groupe, semblait moins réticent, envisageant la signature d’accords sous condition d’une réforme de la chronologie des médias. Altice aspirait à ce que les plateformes de SVOD telles que SFR Play puissent diffuser les films en même temps que les chaînes de télévision traditionnelle. De plus, le groupe plaidait pour l’autorisation de la publicité télévisuelle pour le cinéma, à l’époque interdite pour ne pas favoriser les grands studios américains. Des demandes qui n’aboutiront pas.

Malgré ces obstacles réglementaires, grâce à des accords avec NBCUniversal, EuropaCorp, Gaumont, et plus tard Paramount, Altice Studio a pu proposer des films en exclusivité telles que “Fast & Furious 8” et “Gemini Man”. Avec un budget initial de 250 millions d’euros, Altice Studio visait à devenir un acteur influent dans l’industrie cinématographique. Le seul film co-financé par Altice Studio fut “Place Publique” d’Agnès Jaoui.

Néanmoins, face aux difficultés financières du groupe Altice, la chaîne a dû rapidement revoir ses plans. Dépendante de ses catalogues de droits acquis, elle a perdu les droits Paramount en février 2022 et Universal en septembre 2022, ces derniers ayant été récupérés par Canal+. Ces pertes ont marqué la fin de l’existence d’Altice Studio, qui a fermé ses portes en mars 2022, dans une relative indifférence.